Basile le Bienheureux : la perle de Moscou

Rédigé par fabien - -

A deux pas du Kremlin, au cœur de la Place Rouge, trône un symbole de l’architecture russe: Basile le Bienheureux, appelée également Cathédrale Saint Basile ou Cathédrale de l’Intercession de la Vierge. La cathédrale porte le nom d’un simple d’esprit, Basile Le Bienheureux, qui avait prédit la victoire du tsar Ivan.

Inactive pendant quelques 70 ans (1929-1991), Saint Basile a failli être rayée de la carte par Staline, afin de permettre le passage des troupes militaires pendant les défilés.

Basile le Bienheureux est composée de neuf églises séparées, dont une église centrale dominante, construites en brique rouge, chacune ornée de coupoles dominées par une croix dorée. Huit chapelles annexes ont été édifiées en commémoration aux huit batailles qui ont conduit à la prise du Khanat de Kazan. L’ensemble de la Cathédrale offre un tableau éblouissant d’un édifice à la milles et une nuit.

La Cathédrale Basile le Bienheureux est un incontournable de l’architecture russe. A chaque passage à Moscou, les touristes ne manquent guère de visiter l’œuvre qui aveugla d’émerveillement Ivan le terrible et l’incita à ordonner, raconte-t-on, de crever les yeux de l’architecte qui a conçu le bâtiment pour l’empêcher de reproduire une œuvre aussi extraordinaire.

Classé dans : Europe - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.