"Ciel ouvert" entre l'Europe et le Canada

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

Après les Etats-Unis, les accords "ciel ouvert" entre l'Europe et le Canada permettent aux compagnies aériennes d'étendre leurs offres entre les deux zones.

Ciel ouvert

Un récent sommet à Prague entre l'Union européenne et le Canada a permis de sceller les accords "ciel ouvert" entre les 27 pays de l'Union européenne et le Canada, des accords qui viennent juste après ceux entre l'Europe et les Etats-Unis.

Ces accords bilatéraux permettraient de dégager 20 milliards d'euros de bénéfices par année sur sept ans pour les deux parties.

Loin derrière les Etats-Unis, l'Union européenne est toutefois le 2e partenaire commercial du Canada. L'accord "ciel ouvert", entériné par le Canada et l'EU à Prague, permet désormais aux compagnies aériennes de proposer des vols transatlantiques entre les villes de leur choix tout en renforçant la sécurité aérienne.

Un seul point de divergence

La question des phoques est le seul point de divergence qui aurait pu entraver les négociations. En effet, le Canada autorise le commerce des produits issus du phoque et de sa chasse.

De son côté, le parlement européen a voté l'interdiction de l'importation et de la vente de ces produits dérivés des phoques.

Le Canada conteste cette décision et se plaint ouvertement auprès de l'OMC, rétorquant que la chasse au phoque sur son territoire se pratique sans cruauté et de manière durable. Il faut rappeler que le Canada est le territoire des inuits qui l'occupent sur une très vaste région où se pratique la chasse au phoque depuis la nuit des temps.

Mais le premier ministre canadien a déclaré que, malgré ce point de divergence fondamental sur lequel les deux parties ne s'entendront peut-être jamais, cela ne devait pas entraver les négociations sur l'ouverture des espaces aériens entre l'Europe et le Canada.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ualdv ?