Comment bien vivre le décalage horaire ?

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

Le décalage horaire est une sensation désagréable qui se produit lors d’un changement de fuseau horaire entre deux pays.

En dessous de 3 heures, la sensation de fatigue est peu ressentie. Au-delà de 3 heures de décalage, le phénomène s’accentue en raison d’un dérèglement de l’horloge biologique interne trop important pour l’organisme. Cela se traduit par de la fatigue, des somnolences, une baisse de concentration, une mauvaise digestion ou encore une baisse des performances physiques. Et cela n’échappe à personne !

Aussi appelé ‘jet lag’, ce changement d’horaire revient à passer une double nuit ou à rester éveillé 30 heures en une seule journée. A titre d’information, pour un décalage horaire de 5 heures, il faudra 5 jours à l’horloge biologique interne pour s’adapter à son nouveau fuseau horaire (repas, sommeil…).

Pour mieux vivre ce décalage horaire, les voyageurs disposent de plusieurs solutions en trois étapes : avant – pendant – après le vol :

Avant le départ:

Vers l’Ouest, les vols de jours sont mieux pour se reposer dans l’avion car la journée sera rallongée. Vers l’Est, il est préférable de partir le soir pour pouvoir se reposer un minimum durant la nuit qui sera écourtée. Il est conseillé de se coucher une à deux heures plus tôt que d’habitude.

Il est possible de s’adapter au changement d’heure avant le départ en se couchant une à deux heures plus tard que d’habitude et en mangeant aux mêmes heures que dans le pays de destination. De la même manière, il est bon d’éviter toute activité physique trop musclée ainsi que des excitants tels l’alcool, le tabac ou le café.

Pendant le vol : Boire beaucoup et se reposer sont les clés d’une transition harmonieuse entre deux pays. La prise de somnifère étant déconseillée pendant le vol, il vaut mieux prévoir tous les accessoires qui optimiseront le confort de sommeil: coussin, couverture… Après le départ :

Il faut le plus vite possible adopter les nouveaux horaires en termes d’alimentation ou de sommeil. Côté alimentation, le petit déjeuner doit être plutôt copieux en vitamines sans être excessif (le café est un excitant à éviter). La journée, on privilégiera des repas riches en protéines et riches en glucides pour le soir.

Pour les voyageurs en direction des pays de l’Est, la prise d’un somnifère pendant 3 soirs après l’arrivée juste avant de se coucher est conseillée. La journée, il est bon de s’exposer au soleil sans toutefois en abuser et en limitant les activités physiques pendant au moins 24h. En cas de fatigue prolongée, le meilleur remède reste d’effectuer des micro-siestes de 20 minutes. Beaucoup pensent qu’il suffit de se reposer un bon coup pour repartir en pleine forme alors qu’au contraire cela risque de prolonger l’ajustement de l’horloge interne avec ses nouveaux horaires.

Ces conseils ne garantissent pas de résultats à 100 % mais ils assurent dans la plupart des cas une diminution des inconvénients liés aux vols longs.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot wvok ?