L'aéroport de Rio de Janeiro, au Brésil

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

L’aéroport Rio de Janeiro – Galeao baptisé Antonio Carlos Jobim ou Aéroport International du Galeao possède le code IATA : GIG. Il est situé à 8891 kilomètres de Paris, sur l’île du Gouverneur à une vingtaine de kilomètres au Nord de Rio de Janeiro.

Les vols internationaux arrivent dans une des deux aérogares de cet aéroport. Elles sont reliées par des tapis roulants afin de faciliter les déplacements de ses voyageurs.

L’aéroport Rio de Janeiro – Galeao fait partie des 67 aéroports les plus importants du Brésil, gérés par INFRAERO. Succinctement, on peut préciser que Infraero est une entreprise qui dépend du Ministère de la Défense Brésilien et qui gère le mouvement aérien du pays. Leur site internet www.infraero.gov.br donne une multitude d’informations concernant entre autres leur politique de développement des infrastructures aéroportuaires qui devrait connaître dans les prochaines années un essor considérable, afin de réussir à assimiler le flot constamment en évolution de fréquentation touristique.

L’aéroport International du Galeao tente de faciliter son accès aux personnes à mobilité réduite. En effet, les portes se veulent automatiques tandis que les ascenseurs, toilettes et autres téléphones publics sont adaptés. Des places de stationnement sont bien sûr mises à disposition mais l’aéroport tient à préciser que les personnes nécessitant une assistance particulière sont tenues d’en faire la demande auprès de leur compagnie aérienne.

Un vol pour Rio de Janeiro mène ses voyageurs dans un pays où il fait bon être informés des us et coutumes en tout genre.

Par exemple, au niveau des transports en commun, deux solutions sont proposées à la sortie de l’aéroport. Les bus et les taxis. Un bus prend le départ toutes les heures en direction du centre de Rio afin de desservir en une petite heure les principaux hôtels et plages de la ville. Au niveau des taxis, l’aéroport encourage vivement les visiteurs à s’adresser au comptoir du Rio de Janeiro State Tourism Authority, plutôt qu’à celui de la RDE. En effet, au comptoir du Rio STA on paie d’avance sous forme de coupons la course qui va nous mener jusqu’à notre destination. Les passagers qui opteraient pour une autre solution, sont invités à s’assurer de la remise à zéro du compteur du taxi qu’ils empruntent…

Pour finir une info ludique, aujourd'hui 2 février, le temps est clair sur Rio et les températures oscillent entre 24 et 33 degrés Celsius….

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot jcrzft ?