La cuisine en Australie

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

Grâce à ses grands espaces, à la diversité de ses climats, à l'ensoleillement généreux dont elle jouit et à son riche éventail de lieux de pêche, l'Australie est assurée de disposer tout au long de l'année de produits frais en abondance. Pendant longtemps, on a pu croire que l'art culinaire national se résumait au steak grillé arrosé de flots de bière fraîche, mais les restaurants modernes démentent ce stéréotype. S'il n'existe pas à proprement parler de gastronomie australienne, on trouve dans toutes les agglomérations d'une certaine importance, une bonne cuisine chinoise, italienne, grecque, malaise et vietnamienne.

Le petit déjeuner australien se compose traditionnellement d'énormes quantités d'œufs, de bacon, de toasts, de jus de fruits et de thé ou de café parfois même d'un steak. Les gigantesques fermes d'élevage australiennes produisent des viandes de qualité supérieure. Et la remarquable faune australienne permet en outre de déguster des viandes insolites: succulents kebabs de kangourou, steaks de buffle, vol-au-vent de crocodile, curry de chameau ou médaillons d'émeu.

Mais c'est peut-être l'eau qui fournit à l'Australie ses mets les plus savoureux. Parmi les poissons de rivière, citons le merlan, le John Dory, le red snapper et le très apprécié barramundi, qui vit aussi en eau salée. Ce dernier peut peser jusqu'à 15 kg et possède une chair très ferme ressemblant à de la viande. La côte du Queensland offre aussi d'intéressants crustacés. La punaise de Moreton Bay, croisement entre un mini-homard et une crevette géante, est bien meilleure que son nom ne pourrait le laisser supposer. Et à Adélaïde, il ne faut pas manquer la spécialité locale, un petit homard d'eau douce pêché dans la Murray River, baptisé yabby.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot clej ?