La métropole de Delhi, en Inde

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

Dès que l'on décide d'empoigner la métropole de Delhi il faut s'attendre à une immersion dans l'histoire, la spiritualité et les marchés aux épices ou aux tissus qui font tout le charme de l'Inde.

L'ancienne cité de l'empereur Mogol Shah Jahan, Shahjahanabad, s'est véritablement développée après la première guerre mondiale sous l'impulsion de l'architecte britannique Edwin Luytens. L'empereur y a édifié au 17e siècle, dans la partie aujourd'hui connue pour être la vieille-ville de Delhi, l'imposant Fort Rouge qui est l'un des points de visite importants de la capitale indienne.

Le visiteur ne manquera pas de lieux à découvrir dans cette métropole millénaire, du tombeau de Humayun au centre névralgique de Connaught Place, en passant par le temple d'Akshardham, l'observatoire ou l'India Gate, New Delhi regorge de vieille pierres et de marchés typiques.

Plus de 4 millions de visiteurs viennent admirer chaque année à New Delhi le Temple du Lotus des Bahá'í (en illustration), un symbole de spiritualité dans le monde entier.

Malgré un apparent chaos de circulation ponctué d'éternels coups de klaxons, la ville de New Delhi dispose de nombreux moyens de transport organisés et de structures efficaces. Le quartier des ambassades sera un point de chute privilégié pour trouver des hôtels de qualité à New Delhi. Certains de ces hôtels proposent d'extraordinaires buffets permettant de découvrir toutes les saveurs de l'Inde d'une semaine à l'autre.

Le climat y est généralement chaud et humide mais les hivers peuvent être rigoureux de novembre à février, environ. New Delhi est une ville à vivre, truffée de contrastes saisissants, mais certainement pas à appréhender si l'on ne se laisse pas alpaguer par les éternels rabatteurs.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot nlef ?