La vente de noix de coco interdite sur les plages brésiliennes

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

Monsieur Jovanildo SAVASTANO, responsable du Comité de Gestion des plages de Rio de Janeiro, avait prévenu : depuis le 1er Décembre 2009, la vente ambulante de noix de coco verte est interdite sur les plages !

Avec plus de 10 tonnes de déchets quotidiens, dont un tiers fait de noix de coco, la plage d’Ipanema, une des plus réputées du Brésil, se voit donc dotée d’une interdiction absurde aux dires des touristes et des brésiliens eux-mêmes. En effet, dorénavant pour se désaltérer d’un lait de coco, il faudra soit l’apprécier en boites ou bouteilles industrielles soit se rendre dans un des kyosques jouxtant le bord de mer.

Les vendeurs ambulants, si chers aux touristes grâce au lait de coco fraichement recueilli dans les noix de coco ouvertes à la machette à même la plage, subissent de plein fouet cette interdiction.

En vue de la Coupe du monde de Football et des Jeux Olympiques accueillis par le Brésil respectivement en 2014 et 2016, le Secrétariat à l’Environnement de Rio de Janeiro a mis en place une campagne de propreté intitulée : « Rio, belles plages ». Elle vient s’ajouter au renforcement de la sécurité à Rio de Janeiro.

Alors exit la noix de coco...à moins que Monsieur le maire de Rio de Janeiro, Monsieur Eduardo PAES ne revienne sur cette décision. Il a promis de réfléchir à la question si les plages restaient propres ! A bon entendeur….

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot gdxj ?