Potosi, en Bolivie, est coupée du monde

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

Coupés du monde, des manifestants bloquent depuis plusieurs jours le principal axe routier entre l'Argentine et Potosi, dans le sud-ouest de la Bolivie. Des dizaines de touristes, dont une quarantaine de Français, ne peuvent plus quitter la région de cette cité historique et minière. Si vous prévoyez un voyage en Bolivie, il n'est pas non plus possible de se rendre à Potosi, ce qui est de toutes façons fortement déconseillé par le ministère des Affaires étrangères.

Les témoignages sur place parlent d'anarchie complète et de manifestations monstres, avec 100 000 personnes qui seraient descendues dans les rues. Certains parlent d'explosions de dynamite et même les militaires n'interviennent pas, par peur. Des dizaines de touristes, français et étrangers, sont bloqués dans leurs hôtels de Potosi ne sachant pas comment ni s'ils peuvent rentrer et prendre leur avion.

Les manifestations de Potosi font suite à un conflit frontalier qui dure depuis 50 ans avec la commune voisine d'Oruro. La région regorge de ressources naturelles et de nombreux projets d'usines sont bloqués par un dialogue inexistant ou qui a dégénéré entre les deux villes. Des affaires de fraude fiscale se mêleraient au conflit qui a abouti à des grèves dans cette région touristique de Bolivie.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot brti ?