Vacances aux Maldives : l’histoire du pays

Rédigé par fabien - - Aucun commentaire

En sanskrit, la langue indo-européenne anciennement parlée dans le pays, Maldives signifie littéralement Îles aux Guirlandes. Un nom qui vient du fait que les 1200 îles ou îlots que comptent le pays s’étendent sur près de 820km², telle une guirlande.

Il y a plus de 2000 ans, les Maldives étaient essentiellement peuplées de bouddhistes et d’hindous, en provenance du sud de l'Inde et du Ceylan, au Sri Lanka. Mais cet emplacement stratégique pour le commerce international en a vite fait un point important pour les Arabes. Le marocain Abu Barakaat est ainsi envoyé pour convertir l’île. Le 1er sultanat, territoire gouverné par un monarque arabe, voit le jour en 1153.

La richesse de l'Histoire des Maldives en fait un pays très hétéroclite. Longtemps convoitées par les Portugais, aux alentours de 1560, et les Hollandais, les Maldives vont finalement devenir, en 1887, un protectorat britannique, dépendant directement du Sri Lanka. Le tournant arrive en 1932, lorsque le pays se dote d’une constitution démocratique, conservant toutefois son statut de sultanat.

Une tentative de république est donc faite dans la continuité, en 1953, rapidement mise à mal par le sultanat, qui reprend le pouvoir en 1954. Finalement, grâce à un referendum populaire, les Maldives deviennent une République en 1968, et a rejeté toutes formes de monarchies dans son gouvernement.

Aujourd’hui, l’équilibre du pays réside surtout sur l’importance du tourisme, qui permet de conserver une unité et une stabilité politique. Partir en vacances aux Maldives est donc l’occasion de partager ce véritable brassage des cultures avec les Maldiviens.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot hbdu ?